L'organisateur de stages pour les enfants de 3 à 13 ans partout en Wallonie!

Retrouvez nos stages sportifs et artistiques durant les vacances de Carnaval, Pâques et d'été.

Découvrez nos stages dès à présent Infos pratiques sur les stages

La drogue des enfants : une « vie virtuelle » au travers des jeux vidéos

« Addiction » ou « Pratique excessive » des jeux vidéo, sur ordinateur, console,… ?

On a tendance à parler d’addiction alors que l’addiction est un terme excessif qui insinuerait que l’enfant ne se consacre absolument qu’à cette activité en dépit de sa vie intellectuelle, affective et relationnelle. C’est pour cela que l’on parle de « pratique excessive ». L’enfant joue pendant de (trop) longues périodes s’il en a l’occasion et est incapable de gérer lui-même la durée de ces séances de façon raisonnable étant donné qu’il est pris dans l’engrenage d’une aventure, d’un combat, d’un duel, d’une énigme,… qu’il doit résoudre.

Différencier le jeu de la « vraie vie »

Il est important que l’enfant soit conscient qu’il y a des moments pour s’amuser d’autres durant lesquels il faut pouvoir être sérieux. Il faut qu’il puisse aussi dissocier l’importance qu’ont les jeux par rapport à la « vraie vie », le conscientiser face à une sorte de « pyramide des importances » afin qu’il comprenne par lui-même que le jeu n’est pas quelque chose d’essentiel mais bien un loisir. Les expériences vécues au travers de jeux vidéo sont bien moins riches que celles vécues dans le monde réel. Aussi, il ne faut pas que les jeux vidéo deviennent la cause d’un isolement de l’enfant ou le rendent asocial.

Définir des périodes de jeu

Si cela est nécessaire, vous pouvez imposer des séances de jeu ou en tout cas une limite de durée de jeu. Pour un enfant de 2 à 4 ans, il est préférable de les limiter à 1h. Pour les enfants à partir de 5 ans, il est conseillé de les limiter à 2 heures par jour. Pour les plus petits, il n’est pas conseillé de les laisser regarder d’écran pour le bon développement de leurs yeux. L’idée est également qu’il ne joue pas lors des repas ou lorsqu’il est avec des amis ou en famille afin de maximiser sa socialisation. En tant que parent, il est souvent tentant de profiter de ces jeux pour profiter d’un moment de quiétude mais cela n’est clairement pas un service à rendre à votre enfant… ni à vous-même qui souhaitez le faire suivre une bonne ligne de conduite.

Sélectionner de façon intelligente les jeux vidéo de votre enfant

Il est important de toujours se renseigner sur le contenu des jeux vidéo auxquels votre enfant veut jouer afin  de lui proposer des jeux adaptés à sa tranche d’âge. Il est judicieux d’également jeter un œil au but du jeu, à la durée d’une partie, au thème et au nombre de niveaux de difficulté. Qu’il s’agisse d’un jeu pour l’ordinateur, la tablette ou pour la télévision, le choix du jeu vidéo doit donc se faire en commun accord avec l’enfant afin que le jeu lui plaise et rentre également dans vos critères de choix.

Favoriser les activités motrices aux activités « statiques »

Pour son bien-être et pour sa croissance, il est important que l’enfant pratique des activités physiques et ce davantage que de jouer aux jeux vidéo. Malheureusement, une étude démontre qu’une majorité d’enfants a davantage d’adresse avec la technologie qu’avec leurs propres corps. Dans tous les cas, il est toujours intéressant que l’enfant conserve des activités physiques régulières en plus grande quantité que les activités où l’enfant reste dans une position figée.

Des idées pour bouger pendant les vacances ? Planet Sports, l’organisateur de stages pour enfants en Wallonie a ce qu’il vous faut !

-          Qui sommes-nous ?

-          Nos programmes des stages (Carnaval, Pâques, été)

-          Comment s’inscrire ?

Dernière actualité

Les 6 questions les plus fréquentes

Quels sont les horaires des stages? Comment paie-t-on ? Recevrons-nous une confirmation? 
Trouvez toutes les réponses à vos questions en lisant la suite!

 

Rejoignez-nous sur Facebook